Autoradio BMW E46 : Roulez en toute allégresse

Exigez une station radio rigoureusement perfectionnée pour agrémenter vos itinéraires à bord de la BMW E46. La BMW E46 peut se vanter d’être meilleure que ses ainées en termes de conception et de finalisation. Pour compléter un véhicule d’un tel niveau, l’autoradio BMW E46 doit lui aussi offrir une multitude d’options pratiques.

BMW

Le player top autoradio bmw e46 procure de la quiétude et de l’aisance au conducteur lorsqu’il arpente les routes. Pour égayer les passagers durant les longs trajets, l’écran en HD peut diffuser des émissions de la TNT. En insérant une clé 3G sur une prise USB de l’interface, vous obtenez une connexion internet. La présence du GPS et le paramétrage en main libre du Bluetooth sont précieux pour la maitrise du parcours et la sécurité du voyage.


Equipement autoradio-histoire Bluetooth automobile

Historiquement, l’autoradio a toujours été l’équipement indispensable dans une automobile au point qu’il est difficile de s’en passer. L’histoire glorieuse de cet équipement a commencé à partir des années 20 du siècle précédent, cependant, durant de longues décennies, sa fonction était limitée à la réception des stations radio sur des bandes de fréquences limitées.

Heureusement, grâce au développement des technologies de communication et de l’industrie électronique, le champs d’utilisation de cet équipement incontournable s’est élargi pour assurer de nouvelles fonctions et garantir plus de praticité et de confort de conduite. D’autant plus que le développement de la technologie Bluetooth dans les locaux du fabricant Suédois Ericsson en 1994 et la commercialisation du premier smartphone cette même année par IBM (l’IBM Simon élaboré en 1992 puis commercialisé en 1994) ont été des facteurs clés qui ont contribué à booster les nouvelles fonctionnalités des autoradio bluetooth” ici pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs.

autoradio bluetooth

Ainsi, BMW était le premier constructeur automobile à introduire en 2002 des systèmes adaptables avec les téléphones mobiles en utilisant la technologie Bluetooth. Le leader mondial de la connectivité automobile a depuis longtemps noué des relations fructueuses de coopération technique avec la plupart des fabricants de téléphones mobile comme Nokia, Samsung, Apple, et BlackBerry pour mieux adapter leurs appareils avec l’interface Bluetooth des voitures de la marque bavaroise. Les autres constructeurs comme Chrysler, Lexus, Mercedes, Volkswagen, ou Ford ont suivi les pas de BMW pour intégrer cette technologie dans leurs installations autoradio d’origine et l’étendre à tous les segments de vente automobile.

La conception de nouveaux protocoles Bluetooth entre les années 2000 et 2010, et le développement récent de nouveaux concepts autoradio dans le marché de l’aftermarket ,ainsi que l’expansion massive du système Android ont tous permis d’innover des interfaces associant le GPS avec le Bluetooth et d’améliorer la qualité de la connectivité entre l’autoradio et le téléphone mobile pour permettre grâce à la fonction mains libres améliorée d’émettre ou de recevoir des appels téléphoniques sur l’interface de l’autoradio avec une meilleure sonorité. D’autant plus que cette technologie permet de piloter et de synchroniser toutes les fonctions du mobile comme les répertoires ou les fichiers multimédia sur l’écran de l’autoradio.


les automobiles tournants avec l’hydrogene

Ces dernières années, les grands constructeurs automobiles se sont entrés en course agressive pour développer de nouveaux modèles qui fonctionnent avec des énergies propres et renouvelables. Ainsi ils ont tous opté pour l’énergie électrique pour remplacer le carburant, et ont essayé plusieurs procédés technologiques afin d’assurer une autonomie de conduite satisfaisante et un rendement efficace à la limite proche des moteurs thermiques.

D’une manière générale on peut distinguer deux procédés d’alimentation électrique :

1) -La recharge de batterie depuis une source externe, comme les stations spécifiques ou même les prises de courant électriques domestiques.

2) -La recharge de batterie directe depuis une source d’alimentation interne dans le véhicule.

Plusieurs constructeurs ont adopté le premier procédé comme Nissan avec son modèle Leaf, mais Tesla, qui a accumulé une grande expérience dans la conception et la fabrication des batteries, se distingue comme pionnier dans ce domaine, et arrive à proposer des autonomies remarquables (allant jusqu’à 600 Km pour le modèle S).

Pour la recharge électrique interne, la technologie la plus prometteuse est la pile à combustible à hydrogène. En principe ce système inclut une pile à combustible où le traitement chimique de l’hydrogène produit de l’électricité qui par la suite alimente un moteur électrique servant à propulser le véhicule.

Même si des constructeurs de renommée comme Mercedes, Ford, Renault, ou Volkswagen ont lancé des prototypes de voitures roulants à l’hydrogène, il faut reconnaitre que les constructeurs asiatiques ont un pas d’avance. Ainsi, Honda était le premier groupe automobile à proposer en 2002 une voiture roulant à 100 % en hydrogène. Ce constructeur Nippon continue son avancée avec la nouvelle génération FCX et son concept FCV. Sa compatriote Toyota crée l’évènement avec son modèle ultra pratique Mirai. Sans oublier le voisin Hyundai qui a amorcé sa présence dans ce segment en lançant la ix35 FCEV.Enfin même BMW projette de convertir l’un des plus haut de gamme de ses modèles à savoir la i8 pour rouler en hydrogène !